LE PARCOURS DE LA SEMAINE

Cette randonnée au fil de l’eau nous fera découvrir la vallée du Couesnon.

C’est un site idéal pour la pratique des sports natures comme le canoë, l’escalade et la randonnée...Certains sentiers sont très élevés et les bâtons aideront à mieux nous y hisser.

Chemin faisant nous découvrirons les premières fleurs de la fin de l’hiver dont en voici quelques-unes:

Potentille faux fraisier :  du latin potens « puissant » allusion aux propriétés toniques et astringente ». Langage des fleurs : promenade au clair de lune ; j’aime ma famille.

Stellaire holostée : qui rayonne en étoile et  le terme « holostée » veut dire « entièrement [constitué] d’os », en raison de la forme particulière des tiges, anguleuses, et renflées aux extrémités, ce qui les fait ressembler quelque peu à des os. Elle est aussi appelée langue d’oiseau.

Anémone sylvestre : Du grec anemos « vent »: «parce que la fleur s’ouvre au moindre vent». Langage des fleurs : persévérance ; ne m’abandonnez pas.

Lathrée clandestines : Du grec : « caché ». Elle parasite les racines de divers arbres (peupliers, saules, aulnes, chênes ou noisetiers) aux dépens desquels elle se nourrit. Elle puise sa nourriture dans les racines de ses hôtes grâce à des suçoirs.

Arum sauvage ou Gouet commun : en latin : « gouet, pied de veau ». Langage des fleurs : le désir ardent.

Jacinthe sauvage : d’après jagonce, jacunces :« pierre précieuse ». Langage des fleurs : joie de cœur, l’espoir et l’attente patiente de la personne aimée.

Noisette de terre ou châtaigne de terre : Il s’agit donc d’une petite plante dont le tubercule souterrain est comestible. 

Pulmonaire :  Elle évoque les alvéoles pulmonaires. La pulmonaire officinale fut longtemps préconisée dans le traitement de la tuberculose. De nos jours, elle est encore employée pour ses propriétés expectorantes (toux, bronchite).

Lamier pourpre ou Ortie rouge : du latin, Lamium tiré du grec « désignant une créature monstrueuse (Lamia, ogresse dans la mythologie grecque).

A bientôt pour une belle randonnée.

Bienvenue sur le site

Si vous aimez la randonnée pédestre, si vous souhaitez la pratiquer à votre niveau en découvrant les beaux sentiers d’Ille et Vilaine et voire plus, si vous aimez partager de bons moments entre amis, venez nous rejoindre au groupe de randonnée du mardi au sein de l’UTL du Pays de Rennes.

Après ces temps confinés, nous sommes repartis en plein air sur les chemins, sentes forestières jusqu’au cœur des sous-bois, dans les landes d’Ille et Vilaine.

Les différents articles et photos vous permettent de découvrir les lieux visités par notre groupe du mardi au sein duquel règne une ambiance conviviale. 

Pensées d'une randonneuse du Mardi

De l’insolite ? Merci rando du mardi

Une image et un petit commentaire… “savant”… Pneumatophores d’un Taxodium ascendens « Nutans » ou Cyprès des étangs!

Un loup à la taille impressionnante et qui, pourtant, n'effraie personne, un lac aux eaux calmes, d'autres loups, associés à un chêne pluri-centenaire, point de ralliement hypothétique de quelques-uns de leurs traqueurs, des Black Angus sous le ciel brétillien, de vrais chemins creux où les rayons du soleil jouent à cache-cache avec les haies…

Mais aussi Le golfe — faut-il le préciser ? du Morbihan — sous un ciel résolument bleu et un pont suspendu presque unique.

Et encore, au fil de l'eau, une rencontre inattendue avec des créations d'artistes avant de découvrir un chalet ouvrant sur « tout n'est qu'ordre et beauté », des cheminements dans les sous-bois, les châtaignes qui craquent sous les pas, ce qui reste d'une mine de plomb, une cité du livre…

Autant de paysages que les randonneurs du mardi ont appréciés…

Et vous ? N'oubliez pas que la découverte est au coin de la rue… avec nous!

Impressions d'une reconnaissance de parcours

Oyez, oyez, braves randonneuses et randonneurs !

Le 11 janvier, nous gambaderons, pour ne pas dire "sautillerons" dans la campagne de Montreuil-le-Gast.

La campagne nous attendait, la vraie...la pure...Elle était là, à nos pieds à travers herbages, pâturages et chemins creux.

Nous avons cherché " la Rosière" mais nous ne l'avons pas rencontrée. En revanche, nous vous transmettons son message : "bienvenue aux bâtons, guêtres et bonnes chaussures de marche".

A nous donc la folle équipée entre compagnons de route !

Texte poétique d'une reconnaissance de parcours

Mardi au Verger, nous caracolerons,

Montées et descentes, nous surmonterons,

Dans les chemins creux, nous avancerons,

Sur les roches et schistes, nous gambaderons,

Bâtons en main, les glissades nous éviterons,

Dans notre sac à dos, le goûter nous emporterons

Les primevères et jonquilles nous réjouiront,

Un site d'escalade, nous admirerons

Puis gorgés de grand air, nous rentrerons.

Nuages de mots d'une randonneuse du mardi